Oct 28
Dans la crise que traverse notre Eglise – ce n’est pas la première ni la dernière – vivre une assemblée comme celle de samedi est une grâce pour l’Eglise de chez nous…Quelle chance – grâce – pour des chrétiens de la base de se retrouver autour de la Parole, de la laisser résonner en eux, sans nécessairement prendre la parole, mais en écoutant la parole d’autres…en toute liberté, hors de toute contrainte…On n’enchaîne pas la Parole de Dieu, écrit saint Paul alors qu’il est en prison… Elle est libre comme l’air, comme l’Esprit qui souffle où il veut!  Rien ne pourra arrêter sa course, dit d’ailleurs le Livre des Actes. Je l’ai vécu avec une dizaine de personne.
 
Abbé Jacques Piton

Répondre

preload preload preload