Mai 23

mradio1. Il n’y a pas de messe radio ce dimanche 29 mai 2016

2. Prochaine messe radiodiffusée depuis Braine-le-Comte le 5 juin 2016

3. Appel
Nous avons besoin de chanteuses, de chanteurs ! Si vous voulez nous aider pour ce volet important des messes radio, présentez-vous à la répétition des chants organisée à Saint-Géry, le jeudi 2 juin à 19h15.

4. Commentaires lus à la radio pendant la messe
Si vous êtes intéressés par les textes des commentaires lus pendant les messes, vous pouvez les trouver sur le site internet de l’Unité Pastorale ou les recevoir directement par email en vous inscrivant à la liste de diffusion ici .

5. N’oubliez pas – les dimanches de messe radio

  • Les chanteurs et musiciens arrivent à 10 h 15 au plus tard
  • Les fidèles arrivent à 10 h 50 au plus tard
Mai 23

Pour les personnes intéressées, vous trouverez via ce lien le texte des commentaires lus pendant la messe radio du 22 mai 2016 à Braine-le-Comte. Si vous souhaitez recevoir ces commentaires directement par email, n’hésitez pas à vous inscrire à la liste de diffusion ici.

Pour rappel, notre Unité Pastorale accueille les messes radio de « La Prem1ère » les dimanches 22 mai, 5, 12, 19, 26 juin et 3 juillet 2016.

Mai 16

mradio

3 infos pour la messe radio du dimanche 22 mai 2016

1. Une répétition des chants est organisée à Saint-Géry, ce jeudi 19 mai à 19h15
Chanteurs, musiciens… nous avons besoin de vous ! Venez nous y rejoindre !

2. A quelle heure arriver à l’église ?
* Vous avez un rôle particulier pendant la célébration ? (vous jouez de la musique, vous chantez, vous lisez…) des essais micros sont alors nécessaires… Soyez donc là dès 10h15 !
* Vous participez au sein de l’assemblée ? Venez pour 10 h 50 au plus tard ! Quelques consignes simples vous seront fournies.

3. Les messes sont diffusées sur la Prem1ère
MAIS EXCEPTIONNELLEMENT (vu la retransmission de l’hommage solennel aux victimes des attentats) cette première messe pourra être captée en direct en ondes moyennes AM (fréquence 9545 Khz) ou sur internet via le site de La Première.

Si vous êtes intéressés par les textes des commentaires lus pendant les messes, n’hésitez pas à vous inscrire à la liste de distribution par email via le formulaire ci-dessous.

*Champs obligatoires




Mai 16

En mars a eu lieu un souper au profit de Kadjinole, village du sud Sénégal (Casamance).
Son église, vieille de plus de 50 ans a un besoin urgent de réhabilitation.

Par souci de transparence, je voudrais partager des photos du démarrage des travaux de réfection de l’église. La toiture a déjà été faite ce qui constitue une bonne nouvelle vu l’imminence de la saison des pluie.
Le souper a permis de récolter 1106,56 euros qui ont permis de renforcer le budget de réfection.

Merci à tous

Alphonse DIEDHIOU
20160403_13423520160403_133945_00120160403_133720 20160403_134123 20160403_134208

Mai 15

Pour consulter les photos de la célébration, vous pouvez cliquer ici.

En cas de problème pour accéder aux photos, vous pouvez me contacter.

 

Mai 15

2016-05-15 16_27_46-UP Braine-EcaussinnesPour recevoir le feuillet par mail, avec plusieurs jours d’avance sur la version papier, il vous suffit de vous inscrire via le site internet de la paroisse grâce au lien « Newsletters » dans la colonne de droite sous Contacts ou en adressant un mail à arcenciel@upnbe.be

Mai 14

Eglises

Pour consulter le dernier numéro, cliquez sur AEC0073.

Pour accéder au site de  l’Unité Pastorale et pour consulter les numéros précédents d’Arc-en-Ciel, cliquer ici
Bonne réception et bonne lecture.

L’équipe AEC.

Si vous désirez soutenir la publication de ce feuillet, votre participation (libre) est la bienvenue
au compte BE50 0682 2829 8318
de UPN Braine-Ecaussinnes
avec la mention «  soutien Arc-en-Ciel ».

Merci !

 

 

Mot(s) clé(s) :
Mai 10

C’est avec énormément de regret que nous vous annonçons l’impossibilité pour notre équipe de l’initiation chrétienne et de la catéchèse de poursuivre le projet des Sacrés Dimanches pour cette fin d’année en raison des multiples difficultés que nous rencontrons.

Nous tenons surtout à remercier tous ceux qui l’ont soutenu par leur participation et leurs encouragements. Vous serez bien sûr tenus au courant des réflexions et projets futurs.

En attendant nous vous invitons tous à venir entourer les jeunes confirmands et leurs familles ce dimanche 15 mai à 11h à Saint-Géry à Braine-le-Comte.

Anne-Laurence Bigot, Bernadette

Mai 10

De longue date, je m’étais engagé auprès de la rédaction à écrire un article sur Catéchèse en paroisse et Cours de religion à l’école. Le contexte politique en a décidé autrement. Comme vicaire épiscopal de l’Enseignement, à la lumière des nouvelles dispositions décrétées par le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, j’ai initié une réflexion menée en bonne intelligence avec les services diocésains de la catéchèse et de l’initiation chrétienne, et de l’inspection du cours de religion. Au terme de celle-ci, notre évêque avec son conseil et les doyens principaux a adressé une communication à l’attention des unités pastorales et de tous les acteurs qui ont à cœur l’éducation religieuse des enfants et des jeunes (parents, catéchistes, accompagnateurs, enseignants de la religion,…)
Je vous en souhaite bonne réception et vous remercie pour sa large diffusion.

Ceci pour l’Enseignement officiel. Quant à l’Enseignement catholique, les deux heures de religion sont maintenues et l’Education à la philosophie et à la citoyenneté sera déclinée à travers les programmes de plusieurs cours.

Jacques Piton, Vicaire épiscopal de l’Enseignement

 

Les parents sont les premiers responsables de l’éducation morale et religieuse de leur enfant.

Ainsi, la Constitution belge garantit aux parents la liberté de choix du réseau d’enseignement (libre ou officiel) où ils souhaitent scolariser leur enfant. En Fédération Wallonie-Bruxelles, dès septembre 2016 dans le Primaire et 2017 dans le Secondaire, les parents qui choisissent l’enseignement officiel pour leur enfant se trouveront devant une alternative :

  1. Une heure obligatoire commune d’Éducation à la philosophie et à la citoyenneté (EPC) et une heure d’une des religions reconnues dont la religion catholique ou une heure de morale non confessionnelle.
  2. Une heure obligatoire commune d’EPC et depuis l’arrêt de la Cour constitutionnelle de mars 2015, une seconde heure complémentaire de ce même cours.

Par ailleurs, des parents choisissent d’inscrire leur enfant dans un cheminement de foi à la suite du Christ. Ils demandent à l’Eglise de l’accueillir et de le préparer à célébrer les sacrements de l’Initiation chrétienne: baptême, confirmation et eucharistie. Les parents exercent ainsi leur liberté et leur responsabilité de parents chrétiens.

Le choix de l’Initiation chrétienne en paroisse implique logiquement le choix du Cours de religion catholique à l’école. C’est une question de cohérence. Le Parcours catéchétique et le Cours de religion sont complémentaires et peuvent ainsi permettre aux enfants, par des voies différentes, de devenir chrétiens.

En cas de situations exceptionnelles on s’en référera au doyen principal.

Citoyens chrétiens dans une société multiconvictionnelle, nous savons que la recherche du visage de Dieu et de la signification de l’Eglise est très importante. Aussi, je tiens à soutenir et à encourager les principaux acteurs de l’éducation religieuse des enfants :

  • les parents chrétiens qui font de leur mieux pour éduquer leurs enfants en les éveillant aux questions fondamentales de la vie et de la foi;
  • les catéchistes et les accompagnateurs qui font goûter aux enfants la prière, la beauté d’une célébration, le bonheur de faire Église ensemble entre générations, la joie du service…;
  • les instituteurs, les professeurs et les maîtres de religion catholique qui exercent leurs compétences pédagogiques en introduisant les élèves à l’intelligence des ressources de la foi chrétienne. Depuis quelques mois, les cours de religion font l’objet de débats. Certains pensent qu’ils vont être supprimés. Je tiens à redire que je soutiens avec force tous ceux qui sont engagés dans l’enseignement de la religion catholique.

Que ces trois catégories d’acteurs coopèrent au mieux dans l’intérêt des enfants à l’aube de leur vie chrétienne, c’est mon plus vif souhait !

Tournai, 2 mai 2016
+ Guy Harpigny, Evêque de Tournai

 

preload preload preload