2011 mars
Mar 29

Devant les routines et les bouleversements de la vie, de l’Eglise, du monde, quel regard poser ? C’est sur ce « terrain » que Colette Nys-Mazure, écrivain, poète, nous a rejoint ce 25 mars au soir d’une belle journée ensoleillée et a planté quelques fleurs d’espérance…

Non sans avoir d’abord arraché quelques mauvaises herbes, de celles qui poussent si vite : celles du regret lancinant que les choses ne soient plus comme avant, de la rancœur, du fatalisme ou de la consommation effrénée de biens mais aussi de divertissements, au gré de la mode ou de la publicité…Il faut avoir été là, avoir vu ou lu ceci ou cela…

Après avoir démasqué avec lucidité et humour ces tentations, elle nous proposa d’adopter comme elle le fait si bien à travers ses écrits, un regard plus cordial sur ce qui nous entoure : un regard qui s’éveille par les 5 sens mais aussi celui du cœur à la respiration du monde,  à celle du prochain et d’abord à la nôtre. N’y a-t-il pas pour cela un espace à se préserver dans nos vies si agitées ?…Un regard de veilleur donc et qui cultive l’émerveillement devant l’instant présent, les beautés de la vie….

« Nous marchons en ce monde sur le toit de l’enfer en regardant les fleurs » écrit le poète. Ces fleurs qui nous sont offertes gracieusement à notre admiration, notre recueillement, notre prière.

Un court temps d’échanges permit de nous enraciner encore plus dans la confiance «  celle qu’il nous faut d’abord donner avant que de la réclamer », comme le temps de convivialité qui clôtura cette belle soirée et nous permit de rencontrer la conférencière en toute simplicité et d’acheter l’un ou l’autre de ses livres.

Mot(s) clé(s) :
Mar 29

Ce 27 mars, nous avons vécu un Kt-Tous pendant le temps de carême.

Souvent, on associe le carême à un temps de jeûne, de privation, de restriction…

Pour la première fois, depuis des années, nous avons déplacé notre regard… cherché du sens à des gestes et des attitudes qui au cours du temps finiraient par perdre leur raison d’être…

Ce dimanche matin a été un moment pour nous mettre en route, pour nous mettre debout, un moment pour aller à la rencontre des autres, pour s’entraîner à vivre autrement. Et nous découvrirons qu’il ne va pas sans renoncement à nos égoïsmes… à l’image du sportif qui s’entraine pour une compétition et doit faire des choix pour être au top de sa forme. Très souvent, ces choix l’obligent à une hygiène de vie qui de loin ressemblerait à des privations mais de loin seulement…

La vie chrétienne implique des choix et le carême est peut-être une chance pour se le rappeler.

L’occasion aussi et d’abord peut-être, de découvrir ou redécouvrir le trésor de la Parole de Dieu et de se laisser toucher par ses paroles d’amour.

Le récit de Jésus avec la Samaritaine illustre magnifiquement bien combien la rencontre du Seigneur peut transfigurer une personne. Il commence par lui dire qu’il a besoin d’elle, il lui fait confiance. Par sa présence et cette rencontre, Jésus lui témoigne son amour. Il la met debout, elle se sent pousser des ailes, elle a fait une rencontre extraordinaire, elle a rencontré le prophète et ose le dire… et si c’était à nous qu’il demandait aujourd’hui : « Donne-moi à boire ! »

Posons un regard constructif sur ce temps de carême pour qu’il soit réellement vivifiant, rempli de rencontres et d’attentions aux autres, aux plus petits. Déployons autour de nous l’Amour de Dieu.

Pour l’équipe,

Sophie Debaes

 Diaporama

Mot(s) clé(s) :
Mar 19

?

45 minutes de chants, de musique, de prière, de silence

Pendant le Carême, un temps de prière communautaire au niveau de l’Unité pastorale. Temps de ressourcement pour tous, elle ne s’adresse pas uniquement à des habitués convaincus. Les chemins proposés pour la rencontre du Seigneur sont multiples ; qu’ils ouvrent à la communion de cœur dans le respect de la diversité des participants.

Suite de l´article »

Mot(s) clé(s) :
Mar 03

Espérance, où te caches-tu ?

Réponse le dimanche 20 mars à Petit-Roeulx 

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Mot(s) clé(s) :
Mar 03

Ecrivain, poète, Colette Nys-Mazure a choisi de croire en la vie au quotidien.

Ce vendredi 25 mars à 19h30
Salle Patria à Braine-le-Comte, rue des déportés (plan)

Invitée par l’Equipe d’Animation Pastorale de Braine-Ecaussinnes pour poursuivre la réflexion entamée en juin dernier sur le regard à poser sur le monde, la foi, l’espérance aujourd’hui…

Bienvenue à chacun !

Participation aux frais libre

Suite de l´article »

Mot(s) clé(s) :
preload preload preload